Le régulateur italien enquête sur les pratiques frauduleuses d'Apple et d'Amazon

0

[ad_1]

Le régulateur antitrust italien vient d'ouvrir une enquête contre Apple et Amazon, pour déterminer si les deux ont pratiqué une pratique anticoncurrentielle. Le régulateur a reproché aux entreprises d'interdire aux revendeurs légitimes d'acheter des appareils Apple et Beats aux détaillants, de ne pas faire partie du programme officiel d'Apple.

Le régulateur italien enquête sur Apple et Amazon

En dehors des pays européens étant stricts sur la confidentialité des données de ses utilisateurs, ils recherchent également activement l'arrêt des pratiques de fraude. Dans une telle poursuite, le régulateur antitrust italien, L'Autorit Garante della Concorrenza e del Mercato a publié un communiqué de presse selon lequel, il a ouvert une enquête contre Amazon et Apple pour en savoir plus sur leur prétendu anticoncurrentiel

Les deux sociétés américaines auraient interdit aux revendeurs locaux, qui sont légitimes mais qui n'ont pas adhéré au programme officiel de revendeur d'Apple, de revendre les appareils Apple et Beats des grossistes aux détaillants. L'enquête actuelle est dirigée conformément à l'article 101 du Traité sur le fonctionnement de l'Union européenne et peut entraîner de lourdes amendes pour Apple et Amazon si les allégations sont prouvées.

L'autorité craignait qu'Apple et Amazon ne s'engagent. un tel accord « réduirait la concurrence en raison de l'élévation d'obstacles à la sortie des marchés de vente en ligne au détriment des détaillants non officiels .» Ces intermédiaires sont pour la plupart les petites et moyennes entreprises qui revendent des ventes précises via leur ligne.

Cela pourrait conduire à une concurrence réduite et finalement gâter les consommateurs et les entreprises. Ainsi, le régulateur a maintenant enquêté sur l'affaire pour confirmer cette allégation. Les responsables du régulateur ont également inspecté les bureaux d'Apple et d'Amazon plus tôt concernant cette affaire. Apple avait auparavant pénalisé par le même régulateur pour environ 10 millions d'euros pour des ralentissements intentionnels de batterie!

[ad_2]

Leave A Reply

Your email address will not be published.